Le divin chauve

Il a la classe et l’élégance d’un Miroslaw Szymkowiak, d’un Julien Féret ou d’un Benjamin Nivet, comme eux, ce n’est pas un génie mais juste (et c’est déjà pas mal) un joueur génial et comme les deux anciens caennais, il aurait pu être un très bon joueur de Ligue 1. Mais ce n’est pas le chemin qu’a pris, le divin chauve du foot polonais qui a préféré l’exil et l’exotisme, à notre grand regret…

Né à Olsztyn en 1986, c’est au Stomil, club de sa ville de naissance qu’Adrian commence le foot avant de rejoindre le Wisla Plock où il restera six saisons de 2003 à 2009 (avec un prêt au Zaglebie Sosnowiec en 2006-2007), le temps de remporter une Coupe de Pologne en 2006 (3-1 au retour et 3-2 à l’aller face au Zaglebie Lubin avec doublé de l’ex auxerrois Ireneusz Jelen en finale). Mierzejewski rejoint ensuite le Polonia Varsovie contre 550 000 euros. Il réalise deux bonnes saisons avec 9 buts et 10 passes décisives mais au-delà des statistiques, il fait jouer à merveille ses partenaires, fait preuve de polyvalence (milieu offensif, il peut évoluer à droite, à gauche comme au centre) et s’avère très créatif.

En mars 2010, Mierzejewski est convoqué avec l’équipe nationale polonaise pour le match amical face à la Bulgarie (victoire 2-0, buts de Lewandowski et Blaszczykowski) mais n’entre pas en jeu. Il connaîtra sa première sélection le 29 mai 2010, lors d’un match amical face à la Finlande (0-0). Adrian Mierzejewski va jouer 41 fois sous le maillot de l’équipe nationale polonaise (3 buts) et participera à l’Euro 2012 en Pologne.

Suite à ces premières sélections, sa progression et ses bonnes saisons, Mierzejewski aurait sans doute pu faire les beaux jours d’un club italiens, français ou espagnol mais il va signer en Turquie.

Repéré par Senol Gunes lors du match Pologne-France (0-1) du 9 juin 2011, l’entraîneur du club turc de Trabzonspor décide d’enrôler Mierzejewski pour plus de 5 millions d’euros battant le record de Lewandowski parti au Borussia Dortmund contre 4.5 millions d’euros la saison d’avant. Il faut dire que Arkadiusz Glowacki, Miroslaw Szymkowiak et les frères Brozek étaient passé dans le club ces dernières saisons. Avec Trabzonspor, Mierzejewski joue la Ligue des champions en  2011-2012. Trois saisons, 84 matchs et 9 buts plus tard, Adrian Mierzejewski choisi à nouveau une destination surprenante et les dollars ; il part vers Al Nasr Ryiad en Arabie Saoudite. Il remporte le titre de champion à l’issue de la saison 2014-2015 puis de plus en plus surprenant, il s’engage aux Émirats arabes unis, dans l’obscur club d’Al-Sharjah SCC la saison suivante.

Lors de la saison 2017-2018, encore une nouvelle destination exotique : Mierzejewski signe en Australie au Sydney FC, club avec lequel il remporte la Coupe d’Australie 2017.

En 2018, Mierzejewski débarque en Chine, au Changchun Yatai, l’ex club de l’ex joueur Tijjani Babangida. Puis, il rejoint le Chongqing SWM Lifan. Cette année, Mierzejewski était prêté au club de Guangzhou R&F entraîné par Van Bronckhorst, dans le but de sauver le club dans l’élite. Avec 4 passes décisives et 2 buts, il a contribué largement à la réussite de cette « mission sauvetage ».

Après une soixantaine de matchs et une bonne douzaine de buts au cours de cette expérience dans  l’empire du milieu, le divin chauve arrive à la fin de son contrat et exclu un retour en Pologne. Il affirmait de façon directe récemment : « Pourquoi je reviendrais jouer dans un championnat faible et où il y a moins d’argent ? » Précision pour qui aurait encore le moindre doute quant au fait qu’il a totalement et uniquement orienté sa carrière sur le seul critère de l’argent…

En attendant, pressé de connaître la prochaine destination du petit génie polonais…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s