Les Polonais du PSG

A l’inverse de clubs comme Saint-Étienne, Nantes, Lens ou Auxerre, le PSG ne compte pas beaucoup de joueurs polonais dans son histoire. Une explication, le club étant institué réellement en 1974, il n’a donc pas vu passer les enfants de la Stara emigracja (ce courant migratoire qui a vu arriver nombre de Polonais en France entre 1919 et 1939) qui ont principalement  joué pour le Paris FC ou le Racing.  Seuls quelques Polonais ou enfants de Polonais et une joueuse polonaise (et quelle joueuse !) ont porté à ce jour les couleurs du PSG. 

Sans titre

Visuel : maisontransversale.fr

Né à Talange en juillet 1951, Francis Piasecki est le premier « polonais » du PSG. Piasecki a débuté sa carrière à Metz (1970-1972, avec un crochet par Valenciennes en 1971) avant de jouer à Sochacux (1973-1975) puis de signer au PSG en 1975. Piasecki n’est resté que deux petites saisons dans la capitale (68 matchs et 17 buts) puisqu’en 1977, il rejoindra Strasbourg, club avec lequel il sera sacré champion de France en 1979 aux côtés d’Arsène Wenger, Raymond Domenech, Dominique Dropsy… Francis Piasecki est décédé le 6 mars 2018.

 

En 1982, un autre fils d’immigrés polonais arrive dans la capitale : Francis Zaremba, tout droit débarqué de Valenciennes et de son Nord natal. Zaremba remporte la coupe de France 1983 avec le PSG (Zaremba est le premier buteur de cette finale) puis il quitte le club en 1984 et jouera ensuite à Lens (1984-1986), au Havre (1986-1987), à Nancy (1987-1989), à Beauvais (1990-1993) puis il retournera à Valenciennes (1993-1994) afin de « boucler la boucle ».

 

Un an après le départ de Zaremba, le milieu de terrain, natif des Ardennes, Alain Polaniok signe au PSG. Polaniok a d’abord joué à Sedan (1974-1976), au Stade de Reims (1976-1980), au FC Metz (1980-1981), à Laval (1981-1982) et à Tours (1982-1985) où il remporte le titre de champion de deuxième division en 1984. Lors de la saison 1985-1986, Polaniok évolue au RC Paris et décroche un nouveau titre de champion de deuxième division. La saison suivante, il s’engage au PSG où il restera trois saisons (dont une où il est prêté à l’AS Cannes en 1987-1988) mais ne réussira pas à s’imposer dans la capitale. Alain Polaniok jouera ensuite au Red Star (1989-1993) où il terminera sa carrière de joueur. Polaniok a été entraîneur du FC Mantois 78 de 1994 à 2005, date de son décés.

3237473573_1_15_lkwPHDMt

Lors de la saison 1987-1988, Christian Zajaczkowski passe par le PSG sans grand succès. S’il avait brillé auparavant à Châteauroux, Rennes…le passage de Zajaczkowski sera très compliqué. Après un prêt à Lens (1988-1989) et à Abbeville (1989-1990), Zajaczkowski quittera le PSG.

1506159634

Un père congolais, une mère polonaise, Patrice Loko (finaliste de la Coupe de france 1993) est un pur produit du FC Nantes, club dont il a écrit une magnifique page :le titre de champion de France 1995. Cette même année 1995, Loko signe au PSG. Après un été compliqué, il retrouve les terrains et remporte la Coupe des coupes 1996 (l’année suivante, il joue et perd la finale face au FC Barcelone) et la coupe de la Ligue en 1998. Entre 1993 et 1997, Loko a porté le maillot de l’équipe de France à 26 reprises (7 buts) et a joué l’Euro 1996 (4’25 but de Loko contre la Bulgarie) . La suite de sa carrière se déroule à Lorient (1998-1999, descente en ligue 2 puis en 2002-2004), à Montpellier où il rejoint Ouédec et Pedros (1999-2001), à Lyon (août 2000- janvier 2001), à Troyes (2001-2002) et à Ajaccio (2004).

lokocoupe

Le premier joueur polonais à signer au PSG arrive au club en 2016 : Grzegorz Krychowiak. Si le joueur formé à Bordeaux était en constante progression et venait de remporter deux ligues Europa avec le FC Séville, l’aventure parisienne tourna court pour Krycho’. S’il remporte une coupe de France et une coupe de la ligue en 2017, il est prêté la saison d’après en Angleterre (West Bromwich Albion) puis au Lokomotiv Moscou où il s’engage définitivement en 2019.

krychowiak-psg_1kx1iike0qp4iz1qankrbwp6r

Krychowiak part et Marcin Bułka arrive. Formé à Chelsea, Bulka n’a joué qu’un petit match avec le PSG cette saison et est, plus que jamais sur le départ en cette fin de saison.

bulka

Un père guadeloupéen et une mère polonaise, Layvin Kurzawa, le latéral gauche formé à l’AS Monaco est arrivé dans la capitale en 2013, tout juste auréolé d’un titre e champion de France. Si Kurzawa connaît des hauts et des bas avec le PSG, il n’en reste pas moins champion de France à quatre reprises (206, 2018, 2019, 2020), vainqueur de la coupe de France en 2016 et triple vainqueur de la coupe de la Ligue en 2016, 2017 et 2018. Approché par la fédération polonaise, Kurzawa a choisi la France et a été sélectionné à 13 reprises depuis 2014.

unnamed (2)

Finalement pour voir un Polonais réussir au PSG, il faut attendre encore un peu de temps visiblement. Par contre, une polonaise a fait les belles heures de l’équipe féminine : Katarzyna Kiedrzynek. Née à Lublin en 1991, Kasia commence sa carrière au Motor Lublin (2004-2007) avant de rejoindre le Gornik Leczna (2007-2013). En 2013, Kasia arrive à Paris sera vice-championne de France en 2014, 2015, 2016, 2018, 2019 et 2020, elle remportera la coupe de France en 2018 et jouera la finale de Ligue des champions en 2015 et 2017.

Kiedrzynek

A noter enfin, en janvier 2018, c’est Paulina Dudek (23 ans), ex joueuse du Medyk Konin qui signait au PSG. Après avoir remporté la Coupe de France 2018, quelques mois après son arrivée au club, elle tentera de remporter à nouveau ce trophée le 9 août prochain à Auxerre, face à l’Olympique lyonnais. Si ce n’est cette année, ça sera peut-être la prochaine car la joueuse triple championne de Pologne a prolongé son contrat en mai dernier, jusqu’en 2022…

profile-4-dudek

En attendant de rêver plus grand pour les Polonais-e-s du PSG…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s