Stanislaw Terlecki « L’esprit libre »

Stanislaw Terlecki ancien joueur du LKS Lodz et de l’équipe nationale et père de l’ancien international Maciej Terlecki (Widzew Lodz et LKS Lodz) est décédé aujourd’hui à l’âge de 62 ans.

Plus qu’un footballeur, Terlecki était un joueur atypique, violemment opposé au régime communiste au début des années 1980. Cette opposition ostensiblement affichée et revendiquée par le joueur n’y est sans doute pas pour rien dans le fait que la carrière de Terlecki ne fut pas celle qu’elle aurait dû être.

terlecki.jpg

L’affaire de l’aéroport Okęcie
En novembre 1980, le gardien de but Jozef Mlynarczyk s’alcoolise à la veille d’un rassemblement de l’équipe nationale. Encore ivre mort au matin, il est écarté du groupe dans un premier temps. Terlecki trouvant cela injuste, a amené Młynarczyk à l’aéroport dans sa propre voiture. A l’aéroport, les joueurs ont du mal à masquer l’état de leur gardien de but, les médias (alors au courant) se précipitent pour couvrir ce qui deviendra « L’affaire de l’aéroport Okęcie ». Dans la confusion, Terlecki débranchait une prise alimentant une caméra de la télévision polonaise. Comme les temps étaient agités en Pologne, le gouvernement en proie à de multiples mouvements de grève à travers le pays a instrumentalisé le « scandale » dans le but de détourner l’attention des grèves et autres actions alors menées par les ouvriers à travers tout le pays. Finalement, Ryszard Kulesza, le sélectionneur d’alors, prit la décision d’emmener en Italie (pour préparer un match de qualification de la Coupe du monde 1982) Mlynarczyk  mais aussi Stanislaw Terlecki, Zibi Boniek et Żmuda qui avaient pris en public la défense du gardien ivre.

Arrivés en Italie, Terlecki a continué à provoquer les autorités communistes en organisant, avec le Vatican, une rencontre entre l’équipe nationale et le pape Jean-Paul II. Face à cette nouvelle provocation, le Général Marian Ryba alors Président de la fédération polonaise de football (PZPN) décidait de renvoyer Młynarczyk, Boniek, Terlecki et Żmuda en Pologne.

k4-terlecki-4-en_19802316.jpg
A leur retour, les joueurs ont eu droit à un procès-mascarade (que Boniek a qualifié de « Muppet show ») comme il s’en faisait tellement dans la Pologne communiste. Verdict : Żmuda et Młynarczyk ont été interdits de jouer pour la sélection et pour leurs clubs pendant huit mois et Terlecki et Boniek pour douze. Le sélectionneur Kulesza a été renvoyé.
Pour l’anecdote, c’est lors d’un interrogatoire mené par les autorités communistes que Terlecki aurait répondu par pure provocation :

« – A quelle heure avez-vous quitté l’hôtel ?
– A huit heures.
– Êtes-vous sûr ? Ce n’était pas 8h02 ?
– Il est possible qu’il était même 8h03, je ne sais pas exactement parce que j’ai une de vos montres russes. »
Source : „Stan The Fran, Free Spirit”, Sports Illustrated 1982.

z22833337IE

A noter aussi, en ce début des années 1980, Terlecki avait ouvertement participé aux grèves des étudiants de son ancienne université à Łódź et dans toute la Pologne au cours des mois suivants, en fournissant de la nourriture aux étudiants.

Nie-zyje-Stanislaw-Terlecki-byly-reprezentant-Polski-w-pilce-noznej_article.jpg

Fatigué de payer le prix de ses prises de positions, Terlecki émigra aux États-Unis en juin 1981 et rejoignit le club de Pittsburgh puis le Cosmos de New-York. Terlecki était revenu en Pologne en 1986 pour raisons familiales. Il rejoua alors au LKS Lodz puis au Legia Varsovie (Mort de Terlecki sur Legia.com) mais ne porta plus jamais le maillot de l ‘équipe nationale polonaise depuis « L’affaire de l’aéroport Okęcie »

131.jpg

Liens 

L’affaire de l’aéroport Okecie sur Przeglad sportowy

Le superbe article Stan the Fran de Bruce Anderson paru en 1982 : Stan the Fran

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star