3- Mission impossible

On savait d’avance que le Legia allait perdre à Madrid et l’avantage c’est qu’on savait aussi qu’on allait voir des buts.

CvE8zJEW8AA9Ms_.jpg
Le début de match ressemblait à une grosse grosse grosse surprise. Le Real faisait preuve de beaucoup de suffisance et du coup, c’est le Legia qui se montrait dangereux et dès la 9ème minute de jeu, sur une contre-attaque du Legia Varsovie, Odjidja Ofoe temporisait avant de décaler Jodlowiec qui tentait une frappe un peu molle repoussée par Navas. Deux minutes plus tard, Odjidja-Ofoe aux 20 mètres voyait sa frappe s’écraser sur le poteau. Ce fait de jeu réveillait un peu les Madrilènes et 4 minutes plus tard, c’est Gareth Bale qui partait du côté droit, entrait dans la surface et décochait une frappe puissante qui trompait Malarz. 1-0 puis 2-0 quand 4 minutes plus tard, à la 20ème minute de jeu, Benzema décalait Marcelo qui voyait sa frappe déviée par Jodlowiec et finir au fond des buts polonais. On se dit que le festival du Real commence enfin mais deux minutes plus tard, c’est Radovic qui est vulgairement fauché dans la surface madrilène et qui transforme le penalty. 2-1 et MIRACLE : UN BUT DU LEGIA DANS CETTE LIGUE DES CHAMPIONS !!! A la 32ème minute de jeu, un bon coup franc aux 20 mètres est obtenu par le Real, Ronaldo qui ne semblait vraiment pas vouloir se fatiguer ce soir, tirait trop mollement et c’était repoussé tranquillement par Malarz. Un second miracle a failli avoir lieu à la 36ème, Hlousek trouvait Kucharczyk dans la surface du Real, Kucharczyk frappait…bien trop loin du cadre…Une minute plus tard, Assensio était plus adroit et sur une remise de Ronaldo, il inscrivait le troisième but d’une frappe à ras de terre. 3-1 score à la mi-temps. Avec cette 29ème passe décisive, Ronaldo devient le meilleur passeur de l’histoire de la compétition en devançant Giggs.

CvE1k4JWYAEaKKh.jpg

Au retour des vestiaires, à la 57ème, un penalty évident n’était pas sifflé pour le Legia suite à un coup de coude d’Assensio sur Costa Marques dans la surface du Real Madrid. Ça n’aurait sans doute pas changé grand-chose, mais bon… Le Real gérait et pensait sans doute à son match de dimanche prochain face à Bilbao. Ensuite Vasquez corsait l’addition à la 57ème (4-1) puis Morata y allait aussi de son petit but à la 84ème. Score final 5-1.

Malgré le score lourd, on aurait presque envie de dire qu’il y a du mieux pour le Legia. Déjà, le début de match du Legia était bon à la différence des matchs face à Dortmund et au Sporting. Effectivement, quelle aurait été la suite si Odjidja-Ofoe avait marqué à la 10ème minute au lieu de trouver le poteau ? Ensuite, le Legia a (enfin) marqué et ça, c’est pas mal, surtout qu’on était en droit de penser qu’ils n’en mettraient pas un de toute la campagne européenne. On pourrait presque se mettre à rêver d’un nul lors des trois prochains (et derniers) matchs en LDC à venir. Et pourquoi pas le 2 novembre prochain face au Réal lors du huis-clos à Varsovie…non, je plaisante…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s