Des footballeur dans l’Insurrection de Varsovie

Il y a 70 ans, le club omnisports du Polonia Varsovie voyait ses sportifs participer activement à l’insurrection de Varsovie (1er aout au 2 octobre 1944). 36 footballeurs auraient participé à ce glorieux moment de l’Histoire du pays. Retour sur cet épisode à l’occasion des 70 ans de cette révolte historique (commémorations passées sous silence dans les médias français …)

powstanie-warszawskie-1_l

Dès le début de la guerre, en septembre 1939, des joueurs du Polonia tombent dans les combats. Janusz Pigłowski (13.01.1913-17.09.1939) défenseur du Polonia meurt dans la défense de Varsovie à Grochów. Mieczysław Miączynski (09.09.1902 – 06.09.1939) arrière droit et ingénieur diplômé de l’école polytechnique de Varsovie qui avait mis un terme à sa carrière de footballeur en 1932 est fusillé par les nazis dans la rue Oksywska. Ludwik Zantman et Stanisław Zantman meurent aussi en 1939.

Stefan Oskar Pronaszko (4 Mars 1896 – 20 septembre 1943 ) attaquant et co-fondateur du Polonia en octobre 1915 avec Tadeusz Gebethner et Marian Strzelecki. Gradé au sein de l’armée polonaise, Pronaszko avait déjà pris part aux combats lors de défense du pays lors de la guerre polono-bolchevique en 1920. En septembre 1939, il participe activement à la campagne de défense de Varsovie. Déporté à Buchenwald, puis à l’Oflag VI B Dössel, il sera abattu lors d’une exécution de masse de 47 officiers dans la nuit du 19 au 20 Septembre 1943.

Michał Hamburger (25 Décembre 1899 à Varsovie – 12 avril 1943 à Varsovie) également joueur du Polonia Varsovie, avocat, soldat au sein des mouvements de la résistance comme l’Union de la lutte armée (ZWZ – Związek Walki Zbrojnej ) ) et l’Armia Krajowa (AK) Il participe à la défense de Varsovie pendant la campagne septembre puis est blessé par balle rue Krucza par la gestapo. Il aurait réussi à atteindre la place des Trois croix et est décédé à l’hôpital Ujazdowski.

A_Klub_Polonia2.jpg

Les joueurs du Polonia tombés au cours de l’insurrection

Ainsi, des joueurs du Polonia Varsovie sont tombés sous les balles allemandes pendant l’Insurrection de Varsovie : Aleksander Przybysz, Leonard et Wiesław Kruszynski, Ludwik Skrzypek (nom de combattant : Gol, groupe Baszta à Mokotów) Tadeusz Gebethner qui menait les combats dans le quartier de l’école Politechnique, Stefan Bibrych et Jozef Kempa. Portraits.

Aleksander Justynowicz « Przybysz » (21.02.1919 – 01.08.1944) avait joué les saisons 1938 et 1939 avec le Polonia soit 11 matchs et 6 buts. Combattant au sein de l’Armia Krajowa (AK) il a été tué le premier jour de l’Insurrection. Les frères
Kruszyński, Wiesław (combattant dans l’Armia Krajowa – Groupe « Kampinos ») et son frère Léonard, également joueurs du Polonia ont aussi laissé leurs vies dans les combats de l’insurrection. Ludwik Skrzypek surnommé « Gol” combattait au sein de la compagnie B-2 – régiment « bastion ». Il est mort au combat le 15 septembre selon certaines sources (une autre source note qu’il serait mort le 27 aout au cours des combats qui se déroulaient rue Szustra). Tadeusz Gebethner président et fondateur du Polonia a aussi participé à l’insurrection de Varsovie (nom de combattant Gustaw, groupe Golski). Il était alors commandant des combattants qui affrontaient les allemands dans le secteur de l’université. Au cours des combats, il a été grièvement blessé et a perdu un bras et une jambe. Emmené ensuite au stalag XI A à Altengrabourg (région de Magdebourg), il est décédé le 14 octobre 1944 à la suite de ses graves blessures. Stefan Bibrych né à Varsovie le 2 aout 1907 année est capturé par les allemands pendant l’Insurrection de Varsovie puis déporté à Auschwitz. Transféré au camp de Mauthausen, Bibrych ne reviendra jamais.
Jozef Kempa comédien, acteur (qui a joué dans les films Róża (1936) Płomienne serca (1937) Sygnały (1938) et footballeur, Kempa a porté les couleurs du Warszawianka et du Polonia. Il a été tué au cours de l’insurrection, le 13 Août 1944.

Les survivants

D’autres ont survécu. Comme Zygmunt Przygoda, défenseur et milieu de terrain (6 décembre 1924 à Ryakali – 29 novembre 1999 à Varsovie) Il commence sa carrière de footballeur au Skra Varsovie puis au Korona Varsovie. Attaché à la ville de Varsovie, Il a combattu les occupants allemands pendant l’insurrection de Varsovie. Capturé, il est déporté au camp de Dachau. Przygoda survit et rejoue au football après-guerre endossant le maillot noir du Polonia entre 1945 et 1949.
Zenon Odrowąż – surnommé Pieniążek (1913-1968) attaquant qui a joué toute sa carrière au Polonia avait fait ses débuts en 1929 lors d’une rencontre face au Pogoń Lviv. En 1939, Zenon arrête le foot et s’engage dans les combats contre l’occupant allemand. Actif dans la résistance, Odrowaz a ensuite entrainé le Polonia entre 1945 et 1947. Zenon Odrowaz meurt en 1968.

Stanislaw Wozniak surnommé Wilk/ le loup (né en 1921 à Varsovie et décédé en 1970). Dès novembre 1939, entre dans les premiers groupes de résistance et prête serment auprès du gradé Jerzy Strzałkowskiego et s’engage dans le mouvement de lutte avec ses camarades Zdzisław Pajewski « Zych » , Longin Izydorczak, Mieczysław Czyżkowski « Vogel » et Stanisław Zysk « Gustaw ». Après la guerre, Wozniak jouera au Polonia.

Jerzy Sularz (1924-2005) jouait au sein de l’Orkan Warszawa quand la guerre a éclaté. Lors du premier match officiel de l’après-guerre le 25 mars 1945, Szularz portait les couleurs du KS TUR Okecie dans ce match qui opposait son équipe au Polonia Varsovie au stade de l’association sportive universitaire alors situé parc Skaryszewski im. Ignacego Jana Paderewskiego (3-3, buts de Napiórkowski, Cymerman, Wypijewski pour Okecie et Brzozowski, Odrowąż, Stańczyk pour le Polonia) Après un passage au KS Warszawianka, Sularz rejoint le Polonia en 1946 où il jouera jusqu’en 1955. Il entrainera ensuite le club de 1958 à 1960. D’abord volontaire dans le quartier de Woli, il n’est pas retenu mais le sera dans la vieille ville et sera engagé au sein du groupement Wligóra bataillon Czata 49. En 1944, Jerzy Sularz s’était engagé dans la lutte et avait pris le surnom de « Jura”. Il a combattu au sein des groupes « Waligóry” et « Radosława” (bataillon Czata 49). En essayant de rejoindre la vielle ville au quartier de Żoliborz au cours des combats, non loin des rues Ordynacka et Copernic, Szularz aurait été touché et brûlé au visage. Il aurait alors été transporté à l’hôpital des insurgés. A la fin de l’insurrection, Sularz était captif à Pruszkow et se serait enfuit. C’est le 19 janvier 1945 que Szularz aurait fait son retour à Varsovie

Zygmunt Ochmański (2 Octobre 1922 à Varsovie – 10 Juin 2003) – milieu droit ayant commencé sa carrière à l’Orkan Warszawa puis jouait au Skra Varsovie quand la guerre a débuté. En 1944, lors de l’Insurrection de Varsovie il fait partie des insurgés et combat au sein du bataillon Chrobry (brave). A la fin de la guerre, Ochmanski rejoint le Polonia Varsovie et s’impose comme joueur clé dans le groupe champion de Pologne en 1946. En 1950, Ochmanski partait au Legia Varsovie et finissait sa carrière au Gwardia Varsovie (1951-1956) et remportait la Coupe de Pologne 1954 (victoire face au Wisla Cracovie, 3-1).
Ainsi, d’autres joueurs du Polonia comme Henryk Borucz (10 mai 1921, Varsovie – 8 Juin 1984, Varsovie) polonais footballeur, gardien de but a porté les couleurs du Polonia entre 1945 et 1952), Henryk Przepiórka (né en 1918 et mort le 4 décembre 2004) ( voir sa fiche sur le site officiel du Musée de l’insurrection : http://ahm.1944.pl/Henryk_Przepiorka) ou Mieczysław Ogrodziński (1908-1969) ont participé à l’Insurrection.

Les joueurs du Legia

Il n’y a pas que les joueurs du Polonia qui se sont engagé dans la résistance polonaise et la défense du pays et de la ville de Varsovie. Par exemple, Henryk Julian Martyn joueur de l’Orzel Krakow (1920-1923) du Korona Krakow (1924-1928) du Legia Varsovie de 1928 à 1936 puis du Warszawianka de 1937 à 1939. Sélectionné 23 fois en équipe de Pologne entre 1930 et 1936, s’est engagé dans les combats de l’insurrection en 1943. En octobre 1944, il était prisonnier dans le camp de Pruszkow où il restera trois mois. Après la guerre, il s’était installé à Cracovie.

D’autres joueurs du Legia, ont pris part aux combats comme Marian Pigłowski, Wacław Przeździecki, Tadeusz Purschel, Wacław Krzymowski, Kazimierz Skrzypczak

Liens

Lien vers un article du Musée de l’histoire du sport polonais consacré aux footballeurs dans l’Insurrection : http://www.muzhp.pl/artykuly/1363/rocznica-powstania-warszawskiego-futbolisci-na-barykadach.html
Lien vers le site du Musée de l’Insurrection de Varsovie : http://www.1944.pl/

Publicités

Une réflexion au sujet de « Des footballeur dans l’Insurrection de Varsovie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s