Entretien avec Elisabeth Duda

Elisabeth Duda a de multiples talents. Elle est actrice (elle a joué notamment dans « Celles qui aimaient Richard Wagner » ou « Dans les pas de Marie Curie »), animatrice télé (Europa da sie lubic) ou radio (sur Radio dla Ciebie), auteure de livres (« Mój Paryz» et «Zozo i Lulu ») ou danseuse dans la version Polonaise de Danse avec les stars (Taniec z gwiazdami).
Quelques questions à la plus Polonaise des Françaises ou la plus Française des Polonaises, on ne sait plus trop…

Tout d’abord, pourriez-vous vous présenter rapidement ? Comment vous définiriez-vous ? Comment vivez-vous cette double appartenance Française et Polonaise ?

Vous l’avez très bien fait : comédienne avant tout, avec un récent retour dans la ville de ma naissance, qu’est Paris. Espérons que la Ville-Lumière m’éclaire vers de nouveaux horizons cinématographiques français. Pour ce qui est de la Pologne, je la garde au fond de mon cœur, comme un jardin secret, dont je prends souvent soin, comme s’aimait à dire Voltaire.

L’Euro en Pologne, c’est plutôt une bonne chose pour le pays d’accueillir une grande manifestation sportive comme celle-là ?

Votre question est bien évidemment rhétorique : une telle manifestation sportive, telle que l’Euro 2012 ne peut qu’apporter maintes choses bénéfiques à un pays, qui a souffert de 50 ans de communisme. J’ai habité pendant presque 12 années dans le pays de la Vistule et j’ai vu comme la Pologne a considérablement amélioré son infrastructure ainsi que ses moyens de communication, surtout ces 5 dernières années. Même si toutes les autoroutes ne sont pas encore terminées, comme l’A2, l’une des principales artères du pays, il s’y construit tous les jours de nouveaux fragments pour relier l’est à l’ouest, ce qui va rendre dès 2015 les déplacements en Pologne et vers l’Allemagne plus faciles. Par contre, ce qui est déjà bien mis en place pour l’Euro 2012, c’est le développement pratique des aéroports, auxquels l’accès du centre de Varsovie est désormais très rapide, la multiplication des hôtels ainsi que la réhabilitation des vieux stades et la construction de nouveaux. Ce n’est vraiment pas le même pays qu’il y a 5 ans ; de grands changements auxquels, je l’espère, les supporters seront agréablement surpris!! Enfin, politiquement parlant, la Pologne attire l’Ukraine vers l’ouest, ça aussi c’est une bonne chose. En effet, c’est mieux que l’Ukraine soit dépendante de l’Europe plus que de la Russie.

Globalement, ça vous intéresse le foot ? Vous suivez une équipe en particulier ou non (Legia, Wisla) ? Ou pensez-vous que le fait que les stades soient encore des lieux peu fréquentables en Pologne continue d’éloigner le grand public ?

Le foot m’intéresse désormais moins que la politique (Elisabeth Duda est candidate aux Législatives en tant que suppléante aux côtés de Nicolas Jeanneté dans la 7ème circonscription des Français établis hors de France); mais je me souviens de mon enthousiasme débordant de vivacité à soutenir LKS, lorsque j’étudiais à l’Ecole de Cinéma de Lodz, puis l’histoire se répétait autour de Legia Warszawa, quand je suis devenue Varsovienne. Mais c’est une idée reçue que de penser que les stades polonais sont peu fréquentables. Il y a de nouveaux stades, construits à Gdansk, Wroclaw et Varsovie qui remplissent parfaitement les normes européennes.
Sur le stade national de Varsovie par exemple, des concerts et d’autres soirées événementielles sont prévues. A vrai dire, c’est un bâtiment autour duquel un stade à été construit : à l’intérieur on trouve musées, cafétérias, salles de conférence et garage sous-terrain à deux niveaux. La construction du stade est réalisée à l’image d’une galerie marchande. On prévoit même de déplacer certains théâtres de la capitale, pour habiter le stade d’évènements purement culturels. La seule peur est de rentabiliser sa construction. Il faudrait au moins un concert par mois, pour rentrer dans son budget, ce que la ville de Varsovie peine encore à réaliser. Au stade de Poznan et celui de Legia, qui viennent tous deux d’être rénovés, de grandes fêtes nationales sont prévues, concerts et autres dans le genre. On devrait plutôt craindre le comportement des supporters anglais, qui sont « capables de n’importe quoi pour semer la zizanie » (je cite la réaction unanime des supporters polonais).

elisabeth duda fot_th900x600

Votre pronostic personnel pour cet Euro ? Qui va gagner ? Jusqu’où ira la France ? Et la Pologne ?

3 équipes dominent. Gary Lineker a dit un jour que Le football est un jeu simple : 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes et à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent. Les favoris sont bien évidemment l’équipe allemande et celle des Hollandais. La France, avec ses attaquants Benzema et Ribéry, a beaucoup à prouver. Notre groupe reste très difficile. Aussi, selon moi, les Anglais sont tout de même plus forts que nous et ont plus de motivation à remporter la Championnat d’Europe, leur dernière victoire remontant à 1966. Les Suédois sont également dangereux. Sans parler des Espagnols qui iront sans difficulté au-delà du quart de finale.
En ce qui concerne le succès de la Pologne, les supporters restent très sceptiques, mais l’enthousiasme grandit de jour en jour. La Pologne a une des meilleures équipes de son histoire avec Lewandowski, qui peut faire ses preuves, malgré la pression d’une Coupe d’Europe. Blaszczykowski et Piszek jouent à Dortmund, Szczesny est le gardien d’Arsenal. Tous sont très professionnels. Mais dans la liste des 23, si le 11 de départ peut tenir la route, il manque quand même une profondeur de banc. Cependant, il faut reconnaître que la Pologne joue à domicile, donc le public fera office de « 12ème homme». Le plus important pour les Polonais est de gagner contre la Russie, et s’ils sortent du groupe, le match le plus attendu est Pologne-Allemagne, jamais remporté dans l’histoire du football par la Pologne. Imaginez-vous : la Pologne qui bat l’Allemagne lors de son Euro ! Et pourquoi pas une victoire en finale contre les Allemands et devant un public comblé en plus! Un certain parfum de légende, non ?


Enfin, pourriez-vous nous faire partager votre coup de coeur musical Polonais du moment ?

C’est un peu kitch, mais l’hymne de l’Euro 2012 est assez risible, écoutez vous-même : Coco euro spoko !

Retrouvez Elisabeth Duda sur son site officiel : http://www.elisabethduda.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s