Les trois frères

Ils sont trois, ils sont jeunes, ils jouent plutôt bien au foot (d’ailleurs tout un pays compte sur eux pour l’Euro du mois de juin prochain) et ont des noms qui font des cartons au Scrabble. (Précision, cette blague du Scrabble et des noms polonais, je vous la case vite fait maintenant car il va falloir vous y habituer, déjà Lizarazu (le B.G peroxydé de TF1) l’a fait une bonne dizaine de fois en juin dernier lors du match amical Pologne-France. Je pense qu’on pourra aussi compter sur Pierre Ménès et son « anti-polonisme » primaire pour nous la faire). Eux, c’est les trois Polonais de Dortmund Jakub Błaszczykowski, Łukasz Piszczek et Robert Lewandowski.

trio_borussia_655x320_1335248060107

Łukasz Piszczek est sans doute le moins connu des trois. Il commence sa carrière au Gwarek Zabrze dans les divisions inférieures avant de découvrir l’Ekstraklasa sous les couleurs du Zagłębie Lubin. Le 16 octobre 2004, lors de la 9ème journée du championnat, le Zagłębie Lubin explose le GKS Katowice 7-0, Piszczek entre en jeu à la 55ème minute et claque son premier pion à la 90ème. Débuts prometteurs qui se confirment lors des saisons suivantes. En 2007, le Zagłębie Lubin est sacré champion en partie grâce à Piszczek qui met 11 buts en 30 matchs de championnat dont son premier doublé le 12 aout 2006 lors de la victoire 4-3 contre le KS Cracovia et son premier triplé lors de la victoire 6-0 contre l’Arka Gdynia le 21 avril 2007. Cette même année 2007, en février, Piszczek connait sa première sélection en équipe nationale contre l’Estonie (victoire polonaise 4-0). En 2007-2008, Piszczek passe la frontière et signe au Herta Berlin, il y reste 3 saison mais ne se fera réellement sa place qu’en 2009-2010. En juin 2008, Leo Beenhakker emmène le petit Łukasz dans ses valises direction la Suisse et l’Autriche pour le catastrophique Euro des polonais. En 2010-2011, Piszczek décide de rejoindre Lewandowski et Jakub Błaszczykowski au Borussia Dortmund. Bonne idée, les trois polaks contribuent au titre de champion d’Allemagne du club de la Ruhr au printemps dernier.

Robert Lewandowski connait un début de carrière assez impressionnant. D’abord, il écume les clubs de Varsovie, sa ville natale (Varsovia Warszawa, Gwardia Warszawa, réserve du Legia Warszawa) puis il signe au Znicz Pruszków (banlieue de Varsovie) en seconde division où il reste deux ans et claque 31 buts en 34 matchs la deuxième année. Bien entendu, il se fait remarquer par les grands clubs polonais et s’engage en 2007 avec le Lech Poznań et joue la coupe UEFA, gagne la coupe de Pologne et enfile le maillot de l’équipe nationale pour la première fois le 10 septembre 2008 contre Saint-Marin (il profite de l’occasion pour mettre son premier pion international). Il confirme tellement la saison suivante à Poznań qu’il remporte le Championnat polonais, la Super coupe de Pologne et se fait draguer par les grands clubs européens. Actuellement, Robert Lewandowski (neveu de l’ex international instable Jerzy Brzeczek qui a joué entre autre en Autriche [FC Tirol, Sturm Graz, Linz…] ou en Israël (Maccabi Haïfa) est scruté de près par Liverpool, Arsenal (jusqu’au moment où Arsène s’apercevra qu’il a plus de 16 ans …) ou Chelsea. En 2010-2011, Lewandowski décide de rejoindre Łukasz Piszczek et Jakub Błaszczykowski au Borussia Dortmund. Bonne idée, les trois polaks contribuent au titre de champion d’Allemagne du club de la Ruhr au printemps dernier.

Jakub Błaszczykowski A.K.A Kuba (pour les intimes) est né dans à Czestochowa (ville fréquentée par des millions de pèlerins chaque année qui se rendent au Monastère de Jasna Góra qui abrite l’icône de la Vierge noire de Częstochowa. Sans risque de se tromper, on peut préciser que dans chaque famille polonaise, il y a une reproduction de la Vierge noire de Czestochowa quelque part dans une ou plusieurs pièces de la maison. Bref, c’était la minute religieuse, à quelques jours de Noël ça s’excuse). Le petit Kuba commence donc sa carrière au KS Czestochowa avant d’arriver au Wisla Krakow à l’hiver 2005 pour la deuxième partie de la saison 2004-2005. Bon choix puisqu’en juin, Kuba est sacré champion de Pologne. Le 28 mars 2006, Kuba participe à la rencontre Pologne Arabie Saoudite (victoire polonaise 2-1) pour sa première sélection. En 2007, Kuba enchaîne les matchs et les passes dec’ sous les couleurs du Wisla. La vitesse et l’impacte du joueur séduisent les grands clubs européens comme Liverpool mais c’est au Borussia Dortmund qu’il signera en 2007. Jakub Błaszczykowski est rejoint en 2010 par Łukasz Piszczek et Robert Lewandowski. Bonne idée, les trois polaks contribuent au titre de champion d’Allemagne du club de la Ruhr au printemps dernier.

Espérons maintenant que les trois polaks contribuent au titre de Champion d’Europe de leur équipe nationale à l’été prochain. A cette époque de l’année, on peut toujours croire au père noël, non ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s